04 avril 2006

Quando l'uomo principale è una donna. Jan Fabre

fabre_23fabre3

Jan Fabre prend quelques litres d'huile d'olive, un bocal d'olives, une ritournelle italienne archi connue Volare, un guéridon, un verre à coktail et une femme (Lisbeth Gruwez) : il en résulte un spectacle rare. La danseuse s'empare des qualités plastiques des divinités grecques. Il rend sensible la présence immanente de la beauté. Le corps enduit devient objet, il s'élance, tourbillonne et se libère. Nous avec.                                     

Posté par topographies à 16:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Quando l'uomo principale è una donna. Jan Fabre

    commentaire idiot, j'ose !

    Comment elle fait la dame pour pas "se ramasser" une gamelle en dansant enduite d'huile d'olive ?

    Désolée il fallait vraiment que je pose cette question existentielle !


    Elisabête........

    Posté par elisabeth, 14 avril 2006 à 18:38 | | Répondre
  • Justement ....

    elle s'amuse follement à faire la toupie et elle tourne vraiment à fond, ce qui contribue à l'irréalité du spectacle !!!

    Posté par Christine, 14 avril 2006 à 21:09 | | Répondre
Nouveau commentaire